Series TV et philo ?

Publié le 10 Septembre 2011

 

 

 

 

"Et si on pouvait philosopher en regardant Prison Break, 24h Chrono ou Desperate Housewives? C'est le postulat de départ du livre Philosophie en séries, manuel de réflexion adapté au petit écran, parfait pour réviser son bac sans décrocher de la télé..."

 Pour Thibaut de Saint Maurice, prof de philo, voilà une idée tout à fait sérieuse.

 «Les séries posent très directement des problèmes philosophiques, car elles sont construites autour de dilemmes, de choix parfois simples mais riches en réflexion. Il faut aller de l'écran au texte et du texte à l'écran, faire dialoguer deux dimensions d'une même réflexion. Pourquoi est-ce qu'on regarde les séries? Parce que leurs histoires nous interpellent, parce qu'on s'identifie à leurs personnages. Or, la fonction de la philosophie est justement de nous faire réfléchir sur notre existence, pas de nous parler de choses érudites et déconnectées de notre réalité.»

 

 

                             dr-house-copie-1.jpg

 

Treize chapitres pour autant de séries, qui servent de point de départ à une analyse pédagogique des grands philosophes, mêlant citations des penseurs et de leurs disciples cathodiques.

"Philosophie en séries" se lit sous la forme de petits chapitres dédiés aux diverses séries explorées.

  24 Heures Chrono, Alias, Desperate Housewives, Dexter, Dr House, Grey’s Anatomy, Les Experts, Lost, Nip/Tuck, Prison Break, Rome, Six Feet Under, The Soprano.

Lisez "Philosophie en séries" et vous serez tout à fait déculpabilisés en allumant votre TV pour dévorer votre série préférée !

Par exemple, la série Dexter devient l’occasion de réfléchir à la notion de la justice, entre vengeance et punition en appelant Lévinas à la rescousse, et légalité et légitimité avec Aristote.

 

                   dexter01

 

 

 

Personnellement c'est la série "Mad Men" ( ce fut ma série de l'été !) que je trouve vraiment intéressante !

 

 

                   mad_men_saison-2.jpg

 

 

Mad Men dépeint les composantes de la société et de la culture américaine des années 1960 : le tabagisme, l'alcool, le sexisme, l'adultère, lhomophobie, l'antisémitisme, le racisme et l'absence totale de préoccupations envers l'environnement, sont des exemples des thèmes abordés dans la série.


 

             Don-Draper--1.jpg

 

Mad Men donne cependant des indices sur les changements radicaux sociaux en approche des années 60 : les problèmes d'anxiété de Betty, la beat generation découverte par Don à travers Midge, les remarques sur l'éventuelle dangerosité du tabac sur la santé (le plus souvent ignorées), l'émancipation du peuple noir américain, avec le discours de Martin Luther King, le développement des divorces, l'égalité des sexes, etc.

Le héros, Don Draper est un personnage complexe. Il a usurpé l'identité d'un autre pour échapper à un destin peu enviable et ce secret est lourd à porter.


En fait, Draper garde secrètes ses liaisons extra-conjugales, conservant une apparence d'homme intègre et chevaleresque.

 Charismatique mais méprisable, séduisant mais lâche, Don Draper reste opaque. 

Il semble incarner l'american dream, réussite professionnelle, belle épouse, belle maison, belle voiture.

Mais à l'heure où le pays commence à douter de lui-même, il est lui aussi fragile et perdu .

 

Pas d'action spectaculaire, un rythme lent, des dialogues intelligents, psychologie des personnages très bien décryptée, images magnifiques,  je me suis régalée vraiment !

 

 

La série a inspiré la rédaction de livres comme  " Mad men, le rêve américain" écrit par deux grands universitaires américains ( Carveth et Rod ). Ils se sont penchés sur cette série pour nous livrer les clefs de l'Amérique d'aujourd'hui. Je l'ai lu et trouvé intéressant .


 

                                                                       mad-men.gif

 

 

" Mad men, un art de vivre" ( Nathalie Azoulai ) présente les coulisses de la série, un très beau livre avec photos documents analyse . Je le commanderai bien au Père Noêl cette année !

 

                       couv-Mad-Men--1-.jpg

 

 

 

Les séries ont envahi nos écrans c'est vrai et nous y succombons souvent !

Je connais des fans de ' Plus belle la vie " , de "Desesperate Housewifes " ou du caustique " Docteur House" grâce auquel je connais les maladies auto- immunes !

Chacun trouve son plaisir, simple divertissement, détente , ou véritable drogue !

Que celui qui n'a jamais succombé lève le doigt !

C'est vrai que le temps passé devant le petit écran est perdu pour d'autres activités, mais cocooner dans son canapé en regardant sa série c'est bon quand même ! 

 

                             Alors accros aux séries ou non ?

 


 



Rédigé par Moonshadow

Publié dans #Cinéma

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Géraldine 17/09/2011 20:10


Oui, accro à certaine série et aimant philosopher, je note cet ouvrage qui me parait franchement intéressant !


lulu 11/09/2011 19:48


pas trop, enfin moins que vous en tout cas, j'aime dexter surtout! mais c'est vrai que certaines séries peuvent nous faire réfléchir comme d'autres peuvent simplement nous détendre, ce qui n'est
pas si mal! ah oui j'aime les simpsons quand même!!!!