Le ciel des chevaux

Publié le 2 Décembre 2010

 

 

 

 

 

                                                    le-ciel.jpg

 

 

             «  Le ciel des chevaux » de Dominique Mainard

 

 

        La dédicace de l'auteur

 

 

 

«  Dans "Le ciel des chevaux", j'ai voulu évoquer l'infini pouvoir d'imagination des hommes, leur capacité à panser leurs plaies ou lutter contre une solitude trop grande en posant sur le monde un regard habité par le rêve.

Lena est une jeune femme au passé mystérieux dont l'existence, en apparence banale, recèle en réalité de terribles gouffres.

Un jour réapparaît dans sa vie un jeune homme, presque un adolescent, dont elle n'avait jamais parlé à quiconque et dont elle s'était même efforcée d'oublier l'existence : son petit frère, éperdument aimé, dont la naissance l'a tirée d'un enfermement qui confinait à l'autisme, dont la présence a enchanté toute son enfance. 
Mais ce petit frère s'est peu à peu révélé différent, merveilleux conteur dépassé par les histoires qu'il inventait et dont il devenait la marionnette, jusqu'à en perdre parfois la raison...

Il est revenu - mais revenu d'où ? -, il vit comme un vagabond dans le parc de la ville ; en dépit de l'amour qu'elle éprouve pour son mari et son petit garçon, Lena voue à ce frère si différent une passion qui l'amènera à tout abandonner pour se rapprocher de lui, allant jusqu'à lui faire le récit de leur passé lorsque l'adolescent s'avérera en avoir tout oublié... »

                                                                     Dominique MAINARD

 

 

 

 

Ce roman est troublant aussi prenant qu’un thriller, on a envie de percer les mystères de cette étrange histoire. Léna a fermé la porte sur son passé, elle a choisi de perdre la mémoire.

Elle a essayé de vivre, s’est marié, a eu un petit garçon.

Mais c’est une jeune femme très fragile dont les blessures n’ ont jamais guéri.

L’arrivée de ce jeune homme comme un fantôme va tout bouleverser.

On est vraiment happé dans ce  récit-labyrinthe complexe dont le dénouement se révèle bouleversant.


Le personnage du jeune frère m’a fait parfois pensé à mon fils Guillaume et je me suis sentie très émue à certains moments de l’histoire.

Dominique Mainard est une traductrice de romans anglais, elle écrit des nouvelles et des romans.

J'ai aimé son style, de la poésie, de l'originalité, de la tendresse...

 

 


 

 

                     adofragile.jpg

 

 

" Où dors-tu la nuit  ? 

T 'es-tu contruit un lit d'herbes séches comme un renard ou dors-tu entre les branches comme un oiseau ? 

Reposes-tu sous un buisson au bord d'une allée comme une pierre repoussée du pied dont l'éclat précieux est voilé par la poussière ? T'es-tu construit un palais plus beau que ceux des princes ? "


 

                     solitude2.jpg 

 

 

  Bisous à tous . 

 

 

 

Rédigé par Moonshadow

Publié dans #Livres

Repost 0
Commenter cet article

Géraldine 03/12/2010 20:24


On parle bcp de l'auteur sur la blogo et tu me donnes franchement envie de lire ce livre à la si belle couverture !