Des femmes qui comptent.

Publié le 25 Mars 2010





benoite groult

                              

 

Romancière, essayiste, figure du féminisme, Benoîte Groult est l'auteure chez Grasset de « La Part des choses », « Ainsi soit-elle », «  Les Trois quarts du temps », » Les Vaisseaux du cœur », «  La Touche étoile » et son  petit dernier « Mon évasion »…

 

Elle est une femme qu’on aime ! Pour sa drôlerie, son propos piquant et la finesse de son esprit. Elle a fêté en janvier ses 90 ans et elle a passé ces 40 dernières années à livrer sa vérité - qui dérange ! - sur les rapports femmes-hommes. Toujours avec humour... Toujours avec justesse.

 

 

 «   Mon évasion »  est le récit  autobiographique d’une femme née en 1920 avec peu de droits et pas de libertés, pas de contraception et pas d’avortement autorisé.
Ce livre
devrait être lu par la jeune génération pour qu'elle puisse prendre conscience de l'importance de l'émancipation féminine .
Et de la chance que nous avons aujourd’hui, même si tout n’est pas parfait.

 « La jeunesse imagine mal l’extraordinaire parcours qui a été celui des femmes au XXème siècle. »

 

 

« Toute vie est une évasion. A chaque instant nous devons scier des barreaux, lancer des cordes faites de draps où nous avons trop longtemps dormi, briser le silence des alcôves, des cabinets d'essayage, des confessionnaux... Benoîte Groult raconte ses combats, depuis le journalisme d'après-guerre à la féminisation des 'noms de métiers, de grades et de fonctions'. Elle réécrit ici son 'Histoire d'une évasion. »

 

 

 

Les citations de Benoîte Groult

 

Grandir :

«Ce n'est pas en tuant ses parents que l'on devient adulte, mais en tuant l'enfant de ses parents, une cible beaucoup plus difficile.»

 

Vieillir :

«La vieillesse est si longue qu'il ne faut pas la commencer trop tôt.»

 

«Ce n'est pas vrai que l'on devient sage avec l'âge, c'est une qualité qu'on vous colle. On ne peut plus être fou. Ce n'est pas de la sagesse, c'est de la résignation.»

 

 Féministe  :

 

 « Filles de joie. La joie de qui ? »

 

                        Toujours révoltée ! ( extrait d'interview)

 

«  L'impression d'être tenu en marge du monde qui va et qui court. De ne plus en être. Cela l'agace évidemment. Cela l'agace que les journaux féminins - «qui sont à nouveau comme au temps de ma jeunesse, on n'y parle plus de féminisme, on parle de cocooning, de femmes qui réinvestissent la maison, de silicone, la beauté redevient obsessionnelle. »  

" A toutes celles qui vivent dans l'illusion que l'égalité est acquise et que l'Histoire ne revient pas en arrière, je voudrais dire que rien n'est plus précaire que les droits des femmes...
Si elles ne défendent pas elles-mêmes les droits conquis par leurs mères, personne ne le fera pour elles. La condition des femmes ne va pas en s'améliorant dans lemonde, contrairement à ce qu'il est reposant de croire. Les hommes sont des analphabètes du féminisme
, on le sait. Mais les femmes le sont à peine moins.
 C'est pourquoi il n'est jamais trop tard pour lire un livre féministe.
Ni trop tôt. Ils n'ont hélas pas pris une ride depuis 25 ans.
"


   L'héritage de femmes comme Benoite Groult a été pour nous et nos enfants tellement important  !  Merci à elles !
 
                                     SUZANNE--FLON.jpg

Rédigé par Moonshadow

Publié dans #Reflexions

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Géraldine 01/04/2010 20:46


Une grande femme qui a acquis tout de suite mon affection et mon admiration lorsque je l'ai découverte à la télé. Depuis, j'ai lu "la touche étoile" et j'ai ainsi soit elle dans ma PAL !


mary 26/03/2010 10:39


oui merci à toi de nous le rappeler ! bonne journée Mary. bises. Mary