"Cristallisation secrète " de Yoko Ogawa

Publié le 20 Février 2010



Des vacances mouvementées avec nos jeunes, ça fait beaucoup de bien au moral !!!
Et en plus j'ai trouvé le temps de lire et de découvrir un roman étonnant et attachant, empreint de mélancolie  et de douceur, tour à tour étrange, effrayant ou poétique ...


                                          ogawa

Une jeune femme écrivain vit sur une île où un étrange phénomène se produit depuis son enfance : les choses disparaissent ou plutôt elles cessent d'avoir un sens pour les habitants qui procèdent alors à leur destruction .

Le souvenir de ces choses disparues s'estompe...Le parfum , les rubans, les photographies, les roses, les calendriers, les bateaux , les oiseaux...
Tous les habitants ne sont pas touchés par ce phénomène . Certains ont conservé le souvenir des objets disparus ( comme l'ami éditeur de la narratrice ) et la police les traque sans relâche. 
Elle  décide de cacher son ami  chez elle avec l'aide d'un vieil homme au coeur d'or, qu'elle aime comme son grand-père.
 Le destin de ses trois êtres, plongés dans cet univers déconcertant et hostile, nous touche profondément. 


 Ce roman explore les ravages de la peur face à un régime totalitaire  qui fait accepter le pire avec résignation. Dans cette île on sent l'étau qui se resserre.. Les gens sont coincés, isolés et ne peuvent échapper à leur destin.
Ce roman est aussi un hommage à l'écriture et à la lecture, derniers remparts contre la barbarie et l'oppression, contre l'oubli.
Au fil des pages, je me suis
sentie moi-même oppressée . Il serait tellement triste notre univers, sans les oiseaux, les instruments de musique ou les livres...




"Je me suis penchée à la fenêtre et j'ai cligné plusieurs fois des yeux. La surface de l'eau était entiérement recouverte de fragments rouges roses ou blancs, un assortiment de couleurs pour lequel il était difficile de trouver un qualificatif. Il ne restait plus un espace libre.
Ces fragments ainsi vus d'en haut avaient l'air doux, se chevauchaient et se déplaçaient plus lentement que le cours habituel de l'eau.
Je suis vite descendue ...
Le flot bizarre se trouvait à mes pieds. Je me suis agenouillée, j'ai plongé mes mains dans l'eau puis les ai remontées.
 Elles étaient pleines de pétales de roses qui restaient collées à mes paumes."



L'ami éditeur :

"Mes souvenirs ne sont jamais détruits définitivement, comme s'ils avaient été déracinés. Même s'ils ont l'air d"avoir disparu, il en reste des réminiscences quelque part. Comme des peties graines. Si la pluie vient à tomber dessus, elles germent à nouveau.
 Et en plus même si les souvenirs ne sont plus là , il arrive que le coeur en garde quelque chose.
Un tremblement , une douleur , une joie, une larme , vous voyez ?"


Merci à l'auteure    oga]


Et merci à Agnès, la maman de Jo qui nous a prêté ce livre  ( et qui adore lire comme moi ! )

Bisous à tous et contente de vous retrouver.

Rédigé par Moonshadow

Publié dans #Livres

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

moms-diary 23/02/2010 11:16


une Mary pleine d'énergie et de dynamisme !
Merci pour la proposition de livre.
A++, mOm


Mary 22/02/2010 19:38


kikou je vois que tu ne t'ennuies pas c'est bien ! je reviens doucement ...
bonne soirée à toi et grosses bises Mary . Mary


lulu 20/02/2010 17:22


chouette, chouette, chouette, j'ai hâte de le lire alors!! ;)