A la rencontre d'un écrivain : Peter May

Publié le 29 Mars 2013

 

 

 

 

                      Peter-May.look.jpg

 

 

Une soirée très agréable  préparée avec soin par Corinne, ma biblothécaire préférée .

Une rencontre avec un écrivain vraiment sympa, plein d'humour, modeste et qui s'exprime très bien en français avec ce délicieux accent écossais.

La soirée a débuté par la projection de plusieurs courts métrages, réalisés par Peter May et son épouse.

Chacun nous plongeait dans l'ambiance de sa trilogie de Lewis. Paysages sauvages des iles Hébrides sur des chansons de Karen Matheson.

Et pour sa prochaine série policière dont le personnage principal vit à Cahors, nous avons découvert un reportage sur les vendanges à Gaillac.  Le premier tome de cette nouvelle série paraîtra en mai .


 

Karen Matheson " Amazing grace " quelle belle voix j'adore !!!!

 

 

 

 

 

 

Puis Corinne a interviewé Peter May qui nous a parlé de sa jeunesse à Glasgow. Ses parents lui ont appris à lire et écrire très tôt  entre 3 et 4 ans.

Et il a aussitôt été passionné par les mots . Tout petit, il écrivait des histoires et fabriquait ses livres. 

Il a été journaliste, puis a écrit des scénarios de séries télévisées pour la BBC.

Puis il s'est lancé dans les romans .

Il a fait de longs séjours en Chine, est parvenu à approcher les services de police pour écrire sa longue série policière chinoise .

 

 

 

    peter-may.jpg


Il fait beaucoup de recherches avant de commencer le travail d'écriture .

Et il rencontre des spécialistes qui deviennent des amis.

Un médecin légiste aux Etats Unis, un inspecteur de police à Pékin et bien sûr des habitants des iles du nord de l' Ecosse.

Sa femme et lui vivent dans le Lot depuis une dizaine d'années près de Saint Céré .

Il aime la douceur de vivre dans la campagne lotoise et apprécie la gastronomie et les bons vins comme tous les Anglais !


Il écrit vite, une trentaine de pages quotidienne et travaille 10 à 12 heures par jour .

Il nous a confié des anecdotes marrantes sur la Chine. En tant qu'invité d'honneur, il s'est vu offrir une brochette de scorpions frits, il a été obligé par politesse d'en avaler un  : "Dégueulasse ! "

 

     brochette.jpg

 


Il est fort bien accueilli dans son village du Lot et dans toute la région .

Même les gendarmes aiment ses polars et sont devenus ses potes !


C'est vrai qu'il ne passe pas inaperçu et qu'il est super sympa.

Il est très grand, costaud, avec une queue de cheval de cheveux poivre et sel, un regard bleu clair, un grand sourire malicieux  et un look de globe trotter !

Pas vraiment le lotois habituel !

Quant à son épouse, pas de doute, elle fait tout à fait british ou scottish !

" Do tou want a cup of tea ? "

 

Puis la discussion s'est établie, nous avons posé des questions sur  son parcours, ses romans.

Je lui ai demandé s'il était envisageable que ses romans soient adaptés au cinéma et en fait il a été approché pour une série Tv et un film .

Sa série chinoise ferait une bonne série avec la belle médecin légiste américaine et le mystérieux inspecteur chinoise Choc des cultures, humour, enquêtes complexes et histoire d'amour atypique !

Et "L'île des chasseurs d'oiseaux" ferait un film magnifique !

 


 

 

  peter-may01.gif

 

 

Nous avons terminé la soirée à papoter en dégustant des petits gâteaux tandis que deux jeunes musiciens nous jouaient du jazz à la guitare ...

 

                    Bon week end malgré la pluie !!!

 

 

 Weekend-pluvieux.jpg


Rédigé par Moonshadow

Publié dans #Livres

Repost 0
Commenter cet article

Géraldine 07/04/2013 22:55

Ca m'épate les auteurs capables d'écrire 10h d'affilée et 30 pages par jours !
Y'a du beau linge dis donc qui passe par chez toi !

Mary 30/03/2013 15:22

Bonjour Mary je vois que tu as passée une bonne soirée :) ! Je passe te souhaiter de bonnes fêtes de Pâques en famille. Bisous Mary