" Lord of war " pamphlet efficace

Publié le 6 Juin 2009

      

                    

Lord of war



Date de sortie 2006  Réalisé par Andrew Niccol, scénariste de Truman Show, réalisateur et auteur de Bienvenue à Gattaca , revoilà un des surdoués du 7ème art dans Lord of war.

Avec Nicolas Cage, Ethan Hawke, Jared Leto

Né en Ukraine avant l'effondrement du bloc soviétique, Yuri  (Nicolas Cage) arrive aux Etats-Unis avec ses parents. Il se fait passer pour un émigrant juif...
Audacieux et fin négociateur, il se fait une place dans le trafic d'armes. Les énormes sommes
d'argent qu'il gagne lui permettent aussi de conquérir celle qui l'a toujours fasciné, la belle Ava.
Parallèlement à cette vie de mari et de père idéal, Yuri devient l'un des plus gros vendeurs d'armes clandestins du monde. Utilisant ses relations à l'Est, il multiplie les coups toujours plus risqués, mais parvient chaque fois à échapper à Jack Valentine, l'agent d'Interpol qui le pourchasse. (Ethan Hawke)
Des luxueux immeubles new-yorkais aux palais des dictateurs africains, Yuri joue de plus en plus gros. Convaincu de sa chance, il poursuit sa double vie explosive, jusqu'à ce que
le destin et sa conscience le rattrapent...

                                            


Andrew Niccol s'attaque au monde du traffic d'armes  avec un immense talent .
L'histoire nous est racontée par ce négociant incarné par Nicolas Cage. D'une manière froide, cynique, sans concession. Yuri vend des armes, il fait fortune, c'est du business, voilà tout.
Il ne trouve pas son métier immoral et il arriverait presque à nous convaincre de le laisser continuer. Le film est cruel et édifiant.Yuri côtoie des dictateurs africains sanguinaires comme des militaires du monde entier. Les gouvernements couvrent ses traffics.

Superbe plongée dans le milieu du traffic d'armes international "Lord of war" est intelligent et efficace. Nicolas Cage est parfait et dans le rôle de son jeune frère, accro à la drogue, fragile et tendre, Jared Leto est bouleversant.
 

                            

 


Rédigé par Moonshadow

Publié dans #Cinéma

Repost 0
Commenter cet article