" Le pays des marées " un voyage magique

Publié le 13 Août 2012

 

 

 

  Et on continue pour le challenge de Géraldine !

 

 

 

 

                                  geraldine chalenge

 

 

 

 

Que diriez-vous d'une escapade en Inde dans le golfe du Bengale dans l'archipel des Sandarbans ?

 

 


                                 


 

Je vous y invite en images et en lecture du livre d' Amitav Ghosh :

                      « Le pays des marées »



                                        

 

 



 
'Les îles sont la lisière du tissu de l'Inde, la frange déchiquetée de son sari. Quand les marées créent de nouvelles terres, des mangroves surgissent du jour au lendemain. Une mangrove est un univers en soi, complètement différent de la jungle et autres forêts. On n'y trouve ni arbres immenses cernés de lianes, ni fougères, ni fleurs sauvages, ni singes, ni perroquets caqueteurs. Les feuilles des palétuviers sont dures et coriaces, les branches noueuses, et le tout d'une densité impénétrable. La visibilité est limitée, l'air stagnant et fétide. A aucun moment les êtres humains ne peuvent avoir le moindre doute sur la totale hostilité du terrain à leur égard, sa ruse et ses ressources, sa détermination à les détruire ou à les expulser… »



                         



Cette histoire se déroule dans le golfe du Bengale où des îles se font et se défont au gré des gigantesques marées. A l’image de ce labyrinthe formé par le delta du Gange et du Brahmapoutre, poésie, légendes, souvenirs, rêves, science, réalité et superstitions se mêlent et donnent à ce récit beaucoup de charme et de magie.

 



                     

 

 

 

 

Nos trois personnages principaux : Kanai, Piya et Fokir.

 


 

C’est  là, dans l’archipel des Sundarbans, ce pays des marées peuplé de crocodiles, de serpents et de tigres mangeurs d’hommes, que Kanai, un homme d’affaires sophistiqué, originaire de Calcutta, fait la connaissance de Piya, une cétologue américaine d’origine indienne ( elle étudie les mammifères marins).
À la recherche d’une espèce unique de dauphins d’eau douce, cette dernière explore la faune et la flore locales avec l’aide de Fokir, un pêcheur illettré possédant un savoir unique sur la région. Tous trois se lancent dans une singulière expédition qui, au gré des tempêtes, leur fera rencontrer l’amour, la souffrance, et les changera à jamais.
 

 

 



                                         

 

 

 


Dans ce paysage, il n’y a pas de frontière entre eau et terre, entre eau douce et eau salé, entre rivière et mer.
Le récit, au début comme une paisible marée basse, gonfle petit à petit pour culminer dans une tempête non seulement climatique mais aussi spirituelle, ne laissant aucun des protagonistes inchangés après ce cyclone. "La vie est vécue en transformation."
 

Ce roman a un rythme envoûtant, un souffle qui vous emporte, un charme qui vous fascine. A l’image de cet immense pays…  L’auteur est un  exceptionnel conteur.

 

 

 



                                 

 

 

 

 

 

J’aime qu’on me raconte une histoire qui me fait voyager très loin de chez moi, découvrir des paysages si éloignés de mon quotidien.

Rencontrer des êtres attachants qu'on aimerait connaitre dans la vraie vie ...

 


 


 

                       

 

 

 


Amitav Ghosh    Ecrivain indien né à Calcutta en 1956.

                            

 

Une enfance bourlingueuse  des études d'histoire à Dehli et un doctorat d'anthropologie au sein de la prestigieuse uiversité d'Oxford ont laissé des traces dans l'écriture d'Amitav Gosh. Cet écrivain indien, par ailleurs professeur de littérature à l'université de New York, a su se distinguer grâce à ses six  romans. Son oeuvre a été récompensée par de nombreux prix , dont le  Prix Médicis Etranger en 1990 pour  " Les feux de Bengale"

Avec un arrière-plan historique, ses romans prennent la forme de fables initiatiques, entraînant les personnages dans de rocambolesques pérégrinations...

Ses histoires permettent à Amitav Ghosh d'entamer une réfléxion sur les notions de frontières, de nations, d'ethnies tout en évoquant les cultures et les pays qui ont jalonné son parcours : Inde, Bangladesh,  Birmanie, Malaisie..

 


 

La plus grande réserve de tigres du Bengale 


                                      



C’est un endroit magique que je vous propose de découvrir, un lieu hors du temps situé dans le Bengale occidental, à l’embouchure du Gange.

La réserve des Sundarbans est à cheval entre l’Inde et le Bangladesh ; c’est une épaisse forêt bordée de mangroves, une végétation en voie de disparition mais bien préservée ici, car c’est la plus grande réserve au monde.               



Le nom Sundarbans est issu de l’appellation d’une espèce de mangrove locale.

Ce petit coin de tranquillité accueille également la plus grande réserve de tigres du Bengale au monde. Mais bon nombres d’espèces ont élu domicile aux Sundarbans comme des reptiles, des oiseaux, des crocodiles de mer, des dauphins, etc.

 



                 Le dauphin d'eau douce.


 

 

 

Mais sachez que l’archipel des Sundarbans connaît une immense pauvreté.

La population vit de l’agriculture mais subit des maladies dues aux nombreuses zones humides dans la région.
Une double problématique se pose alors : comment réserver assez de territoires aux tigres pour éviter qu’ils n’attaquent la population (le tigre du Bengale a la réputation de mangeur d’hommes…) tout en gardant des terres agricoles indispensables à la survie des habitants des Sundarbans ?

 

 

 

 


                       
 

 


                                                                         



    Voilà j'espère que vous avez apprécié ce voyage dans une contrèe sauvage et que vous avez envie de découvrir ce livre .

 


 

 

                                                                Bisous à tous  ! 

 

 

 

 


 


Rédigé par Moonshadow

Publié dans #Livres

Repost 0
Commenter cet article

Géraldine 14/08/2012 15:50

Génial ce billet ! je n'avais jamais entendu parler ce coin du monde ni de ses problématiques. Tu vas au delà de mes espérances !