Stairway to heaven

Publié le 7 Janvier 2009



  Ce titre de Led Zeppelin a inspiré cet article qui va vous parler des 
escaliers !
                

J'ai eu le coup de foudre pour cette page de P. Néruda ( extraite de son livre " J'avoue que j'ai vécu " ) où il évoque les escaliers de sa ville, Valparaiso. Admirez le style du poète !

 " Les escaliers partent d’en bas et d’en haut et se tortillent en grimpant. Ils s’effilent comme des cheveux, marquent une légère pause, se font verticaux. Ils ont le vertige. Ils se précipitent. S’allongent . Reculent . Ils n’en finissent jamais.

Combien d’escaliers ? Combien de marches ? Combien de pieds sur les marches ? Combien de siècles de pas avec les tomates, avec le poisson, avec les bouteilles, avec le pain ? Combien de milliers d’heures, qui ont usé les marches et ont fini par en faire des canaux dans lesquels la pluie circule en jouant et en pleurant ?

                

Escaliers !

Aucune ville ne les a répandus, ne les a effeuillés dans son histoire et sur son visage, ne les a dispersés et réunis, comme Valparaiso.

Aucun visage de ville n’a eu ces rides par lesquelles les vies vont et viennent, comme si elles étaient toujours en train de monter au ciel ou de descendre à la genèse.  


                

Escaliers qui à mi-chemin ont donné naissance à un chardon aux fleurs de pourpre !

Escaliers qu’a montés le marin qui rentrait d Asie et qui a trouvé chez lui un sourire nouveau ou une terrible absence !

Escaliers qu’a dévalés comme un météore noir un ivrogne qui tombait !

Escaliers par où le soleil grimpe pour apporter l’amour aux collines !

Si nous parcourons tous les escaliers de Valparaiso, nous aurons fait le tour du monde ! "   
                              Pablo Néruda



Escaliers d'ici ou d'ailleurs  embellissent nos villes et villages...


        
                          Au bord de la Garonne...


      
                      A Montmartre..
                          

                                                               
 Les escaliers exterieurs à Montréal  (coucou Emilie et Audrey ! )
!


                                          
 
Au cinéma, les réalisateurs ont souvent choisi les escaliers comme décor pour des scènes importantes. Hitchcock notamment ( Psychose, Vertigo..)


Je garde le souvenir de cette scène du film ( 1987 )
"Les Incorruptibles" de Brian De Palma  avec Kevin Costner et Sean Connery.

L'action  se situe dans la gare Union Station de Chicago. Cette séquence est filmée au ralenti.

La tension est superbement distillée par l'attente, seulement perturbée par les rares voyageurs de cette heure tardive. Parmi eux une mère, chargée de valises, tente de monter l'escalier avec son landau. Voyant les minutes s'égrener, Ness décide d'aider la pauvre femme, en remontant le berceau.

Walter Payne et les lieutenants de Capone entrent au moment précis où il arrive en haut. Pour pouvoir tirer, Ness lâche le landau, qui dévale l'escalier
   dans un angoissant ralenti assourdi par la fusillade.
Malone stoppe le landau en bas des marches et, bien que dans une position inconfortable, parvient à tuer le garde du corps qui menace d'égorger le comptable.

Quelle scène !!


         
             


Les escaliers où Rocky s'entraîne avec tant d 'acharnement ! A Philadelphie devant le musée d'art, on peut même admirer une statue de Rocky !
Mettre à fond la chanson " Eye of tiger "de Survivor
!

    





Le bel escalier du Titanic..  

                                            


Les incroyables escaliers qui montent à la bibliothèque interdite dans " Le nom de la rose
               


Et puis les escaliers magiques de Poudlard, qui peuvent se déplacer et jouer des tours à Harry Potter et ses amis.

    



 Mais les escaliers que je préfère sont ceux des phares qui font penser à des coquillages. De vraies oeuvres d'art !

         

 

                             




C'est mon centième article, les amis !! Champagne !!  



A ce stade je me dis " Stop ou..encore ? "  BISOUS !



                                  t

Rédigé par Moonshadow

Publié dans #Découvertes

Repost 0
Commenter cet article

Marie-Jo 16/01/2009 15:10

Non tu vas continuer car j'adore lire tes articles ......même si je n'ai pas le temps d'être régulière.
Je t'attends pour monter et descendre les escaliers de MONTMARTRE, C'est quand tu veux. Bises. Marie

Géraldine 14/01/2009 11:36

Salut Mary,

Suis à la bourre pour 7 jours donc pas trop le temps de lire ce qui se passe chez les autres. Mais juste pour te dire que ça y'est, je viens de poster un billet avec une attention, voir une dédicace pour toi !!

Bises
Géraldine

Tita 07/01/2009 22:33

Quel bel article ! On ne peut qu'en redemander bien sûr...
Et bravo d'avoir attiré l'attention du comité de soutien pour les artistes aujourd'hui : rien que ça !...

lucille 07/01/2009 18:21

ENCORE!!!!!!!!!!!!!!!

au fait en lisant l'article j'ai pensé aussi à des escaliers particuliers dans le film "labyrinthe", à la fin du film quand david bowie déambule dans les escaliers très bizarres qui sont à l'envers, puis à l'endroit...!

Lecomité de soutien aux artistes 07/01/2009 16:25

Arrêter? Ha NON, Encore, encore et encore des articles si bien pensés et variés.