Noël sous les palmiers

Publié le 16 Décembre 2008




 Un petit voyage à La Réunion pour Noël 

                      

 

A la Réunion, la fête de Noël a un cachet surprenant : les flamboyants se couvrent de centaines de petites fleurs rouges.

               

        


Les fruits tropicaux colorent les marchés,c’est la saison des mangues à la chair très parfumée et des litchis à la chair blanche et nacrée.

                    


C'est l'été austral et il fait chaud ( Jusqu’à 30°C en bord

de mer )

Ici pas de neige, de feu dans les cheminées et ce bon vieux
père noël doit souffrir sous son épais manteau rouge!


                      

 

Un bon apéritif réunionnais commence toujours un rhum arrangé ou un punch préparé à base de produits locaux (rhum, vanille, fruits, sucre de canne).


                     


Le plat principal est très copieux . Les Réunionnais préparent pour le réveillon :

Le cari(mélange d'épices indiennes à base de piment) le riz,les légumes ((lentilles de Cilaos, pois du Cap, haricots rouges…) et le rougail( sauce tomates, gingembre, oignon et piments). Des viandes (rôti de dinde, civet de coq,canard à la vanille...), des poissons (thon, espadon, rougets...)sont proposés sur toutes les tables à la maison comme au restaurant.

 

 

Les desserts sont préparés avec les produits locaux tels que le sucre de canne, la vanille Bourbon, ou les fruits (ananas Victoria, mangues " josé ", letchis,


  noix de coco, goyaves..)




Mais juste avant Noël,
se prépare une autre fête, celle du 20 décembre 1848.

Un peu d'histoire..


L’île de la réunion devient dès 1700 une colonie de plantation : café puis plus tard canne à sucre sont introduits et cultivés. Ces grandes exploitations nécessitèrent une importation massive d’esclaves.

Le 20 décembre 1848, l’abolition de l’esclavage a enfin lieu.
Cette fête de l’abolition de l’esclavage est aujourd’hui célébrée dans toute l’île. Les scènes du 20 décembre ne ressemblent à aucune autre au cours de l’année. Lorsque le maloya, cette musique longtemps interdite (jusque dans les années 70-80 !) retrouve les feux de la rampe, elle émeut et dynamise les foules. Le 20 décembre, tout est différent : on sort, on bouge, les rues s’animent. L’air palpite au rythme du séga et du maloya.

Généralisée il y a un peu plus de 10 ans, la fête du 20 décembre est devenue une institution dans toute la Réunion. Si les Cafres, Malgaches, Comoriens, et même Indiens, sont les premiers à animer cette fête contre l’esclavage, les yabs ( petits blancs ) les zoreils (ces métropolitains importés ) sont de la fête aussi.

Le 20 décembre, on fête
la liberté tout en couleurs pour illustrer le brassage des ethnies de l’île (défilés costumés, concert,danses,théâtre)


                  



 "Zwayé Noèl !" comme on dit là-bas..

Bisous et à bientôt pour des Noëls aux quatre coins du monde ! 

 


Rédigé par Moonshadow

Publié dans #Découvertes

Repost 0
Commenter cet article

Géraldine 25/12/2008 13:09

Superbe ce flamboyant !

lucille 17/12/2008 22:56

un noël au soleil, ce doit être sympa!