Notre petite planète

Publié le 18 Août 2008

                                                            

Kenneth White est un poète et penseur contemporain, né en 1936 à Glasgow. Il réside en France depuis les années 60 à Trébeurden ( Bretagne )
Il aime à citer Rimbaud : " Si j'ai du goût, ce n'est que pour la terre et les pierres ", pierres et galets qu'on retrouve partout dans sa maison bretonne.
 

J'ai découvert ses propos au sujet de notre terre dans un numéro du magazine Géo  .

" Il est grand temps de réecouter la terre, d'admettre notre vulnérabilité. Nous avons inventé des paradis et des enfers, nous nous sentons portés par l'histoire. On nous propose Mars ou Jupiter et un monde cybernétique virtuel . Rien que du technologique.
Or, notre planète est d'une exceptionnelle richesse, d'une rare beauté et quand l'homme approfondit son rapport à son environnement, il affine ses sens,  élargit sa conscience , enrichit sa vie .
Si on suit le moindre ruisseau , on arrive à l'océan. Les vents ne connaissent pas les frontières. Les oiseaux migrateurs traversent le ciel , même celui des villes. Un peu de savoir géographique, géologique, ornitologique, botanique appliqué à un lieu peut faire des merveilles. Toute éducation devrait commencer par cela.


Il est temps d'établir un nouveau rapport avec la terre fait de respect et d'humilité.
Les hommes ont été divisés par leurs nationalismes, leurs religions, leurs idéologies. Cela continue. Une unité est devenue nécessaire. Aujourd'hui le motif unificateur d'une culture mondiale ne peut être que la Terre elle-même.
Un monde où les hommes puissent vivre en bonne intelligence les uns avec les autres en harmonie avec la terre. "

C'est sans doute un peu utopique mais j'aime bien cette idée de solidarité  autour de notre planète surtout pour nos enfants et petits-enfants. Avoir confiance en l'avenir .            


                                                       

 Nous ne sommes que des visiteurs comme le chantait si bien Claude Nougaro .

             " Les parfums de la terre, les couleurs de l'eau, l'or de l'été ,
               On est prié d'laisser les lieux dans l'état où ils étaient.."


La terre est si belle, le monde est si beau. 
  ( Hugues Aufray )

                                                                            

La terre est si belle
Le ciel est si grand
Va mon hirondelle
La nuit descend

Toi qui sais naviguer aux étoiles
Toi qui sais aussi parler aux volcans
De déserts de glace
En terre de feu
D'espace en espace
Va tant que tu peux
La terre est si belle
Le monde est si grand
Va mon hirondelle
Sur l'aile du vent
La terre est si belle
Le monde est si grand
Va mon hirondelle
Chercher le printemps...
                                       
      

 

Rédigé par Moonshadow

Publié dans #Reflexions

Repost 0
Commenter cet article