A Fleur d'Eau

Publié le 5 Juin 2008

                                           
Paresseusement étirée à fleur d ’eau
Là où des milliers d’oiseaux
Survolent dunes et plages
Vignes et villages
Je vous présente:                            l‘ile de Ré…

                                              


Le pont qui relie l’île au continent est sans doute bien pratique mais c’est tout de même dommage… Une île ne devrait s’aborder qu’en bateau.

Au mois de mai l’île est encore paisible, c’est le bon moment pour la sillonner en vélo.
De village en village, nous sommes sous le charme.
Ici les maisons blanchies à la chaux sont basses.
L’habitat se fond dans la nature et les oiseaux ne s’y trompent pas et nichent sur le toit des maisons. Les volets sont verts gris ou bleu pâle… Les jardins se blottissent derrière les murs blancs.

                         Le long des ruelles poussent les roses trémières couleur pastel.

              

Jolis ports, longues plages de sable blond, bois de pins, vignobles, jardins potagers, le paysage ne cesse de changer..
Dans les marais salants où s’alignent des pyramides de sel s’activent les sauniers. Là, nichent d’innombrables espèces d’oiseaux. Aigrettes, sarcelles, canards, pluviers…

             

Nous avons traversé le petit bois de "Trousse-chemise " ( ce nom me faisait déjà rêver ! ) et sur la plage nous avons assisté au spectacle des marées.  Pour nous méditerranéens, c’est tout à fait nouveau !
A la pointe de l’île, nous grimpons jusqu’au sommet du phare des baleines.
De là-haut le panorama est magnifique. En bas, les écluses à poissons et l’océan à perte de vue..



                                        


" Les îles sont des bateaux immobiles, perdus en pleine mer, où l’on est pas obligé de tenir les quarts.. "  nous confie Olivier de Kersauzon, marin amoureux des îles.
J’aime les îles depuis l’enfance.
Les miennes sont varoises et se nomment l’île du Gaou à Six-Fours .

               

Et puis tout à côté les Embiez, un peu plus loin au large de Hyères, Porquerolles , véritable petit paradis.

          


Et puis celles que nous visiterons bientôt  en Bretagne, Bréhat, Belle île en mer.

Nos amis Tita et Gilbert ont eu le coup de foudre pour la sauvage île d’Ouessant.

Ils aimeraient y passer une année entière pour la connaître à chaque saison.

La Corse si belle , si multiple , les enfants rêvent  que l’on s’y retrouve tous réunis  pour des vacances prochaines.

Et puis les grands rêves un peu fous.. Corfou, Les Antilles, l’île Maurice, Moorea… et tant d’autres. 

        Une vie je sais n’y suffirait pas, mais en rêve tout est permis ! ! 

 
       

 


Rédigé par Moonshadow

Publié dans #Découvertes

Repost 0
Commenter cet article