La nostalgie heureuse

Publié le 28 Octobre 2014

Aujourd'hui est un jour profondément triste pour notre famille ...

Il y a 12 ans mon fils Guillaume nous a quittés. Il n' avait que 23 ans mais sa vie était devenue un tel fardeau, son désespoir était si noir qu'il a choisi de mourir.

Après 7 longues années difficiles, il a baissé les armes. Il en avait assez des psys, des séjours à l'hôpital, des médicaments et leurs effets secondaires de plus en plus pénibles.

Assez des hauts, trop hauts pour être vrais et des bas de plus en plus bas.

Il a aussi voulu nous alléger la vie, nous permettre un avenir meilleur. Il ne voyait plus cette petite flamme de l'espoir pour lui même, mais il la voyait pour ceux qu'il aimait.

Il a choisi de se libérer et de nous libérer de toute cette souffrance.

Ses dernières paroles quand nous nous sommes quittés à Toulon sur la jolie place de la Liberté furent : " Ne t'en fais pas maman, tu vas voir, tout va aller mieux bientôt. Profite de ton escapade et surtout profite de la vie ..."

Il m'a offert son si beau sourire et un peu plus loin il s'est retourné pour me faire un signe d'au revoir. C'était une si belle journée d'automne.

 

Les années ont passé il ne se passe pas de jours sans que je pense à lui .

J'y pense avec douceur, avec amour. Et ce que je ressens, je viens juste d'y mettre un nom. Je ressens de la "nostalgie heureuse".

C'est le titre d'un roman d'Amélie Nothomb. Comme ce titre m'a plu, j'ai lu le récit d' Amélie qui se rend au Japon, un pays cher à son coeur où elle a vécu enfant.

Et dans ce livre, elle évoque ce mot japonais "natsukashü" qui signifie nostalgie heureuse, l'instant où le beau souvenir revient à la mémoire et l'emplit de douceur.

 

 

La nostalgie heureuse

Rédigé par Moonshadow

Publié dans #c'est ma vie

Repost 0
Commenter cet article

Stéphanie 12/12/2014 22:28

Mary, tu as laissé sur mon blog un commentaire et... j'ai mis du temps à retrouve ton blog, car depuis ton départ en Corse, j'étais venue, une fois, dix fois, 100 fois... puis j'ai changé de plateforme et pas retrouvé sur OB ton adresse. je suis ravie que tu sois à nouveau "active" sur ton blog car j'avais beaucoup de plaisir à te lire. Alors je suis remontée jusqu'au dernier article que j'avais lu... et j'ai découvert cet article qui m'a torpillé les boyaux. j'ai trois garçons et si l'un d'eux venait à partir avant moi, je ne sais pas si je pourrais en parler...Je t'envoie plein de tendresse et je sens le courage dans tes mots. Un bel article qui rend hommage à ton enfant.

Stéphanie 30/12/2014 23:39

Un peu perdue dans ma messagerie parfois surchargée de pub, je ne découvre ta réponse que ce soir. Que mes posts soient comparés à un rayon de soleil me touche beaucoup. Je te remercie pour ta gentillesse. Gros bisous et à bientôt.

Mary 13/12/2014 11:36

Merci pour ton soutien et tes commentaires Passer sur ton blog me fait du bien un rayon de soleil ! Bisous bon week end .